ACCUEIL /  GALERIE /  BIOGRAPHIE /  BLOG /  PRESSE /  MUSIQUE /  VIDEOS /  DOSSIERS

www . bethany joy lenz - france . fr

dernières photos de Bethany
articles publiés

Joy Lenz parle de ses expériences de tournée

Steve Harvey : J’ai mentionné ONE TREE HILL et tout le monde est devenu fou car c’était un gros succès. Il y avait toute une histoire autour du fait que vous pouvez chanter. Avez-vous déjà envisagé de vous concentrer sur ça?

Joy Lenz: Ca m’est arrivé oui. Pendant longtemps j’ai pensé que ça pourrait être quelque chose que j’aimerais faire. On a fait une tournée en fait avec la série. Une tournée musicale. Je crois que nous avons été dans 45 villes à peu près. Ou états. Et vous savez j’ai grandi en faisant des comédies musicales et c’est ce que j’aime faire le plus. Je suis mal à laisse. Je suis stressée maintenant car je n’aime pas parler sans scénario et je n’aime pas être sur scène sans scénario donc l’idée de me tenir devant un micro et voir tout le monde et de savoir que tout le concert repose sur moi sans scénario, c’est terrifiant pour moi. Ça m’éloigne un peu de la scène oui.

Steve Harvey : J’ai ces fiches ici. Je vais encore les lire.

[Rires]

Joy Lenz: Vous pouvez faire ça. Donnez-les moi et je vais les lire.

Sa passion pour la peinture

Steve Harvey : Sur vos réseaux vous partagez des peintures. Est-ce que c’est un hobby? Est-ce que vous les vendez?

Joy Lenz: Ça a commencé comme un hobby. Oh oui en voici quelques unes.

Steve Harvey : Oh woaw. Vous savez vraiment peindre.

Joy Lenz: Merci. Vraiment c’est un hobby. J’ai commencé il y a trois ans. Je pensais juste reprendre et j’ai arrêté parce que j’aimais ça au lycée mais je me disais « je ne suis pas bonne » alors j’ai arrêté pendant très longtemps. Il y a trois ans environ je me suis dit « peu importe que je ne sois pas bonne là-dedans. J’adore ça. J’adore prendre un pinceau et peindre un canevas. Je me suis dit « peu importe, je vais juste le faire parce que c’est fun ». Ma maison est décorée avec tous ces canevas et j’ai souvent des gens qui viennent et qui me disent « est-ce que tu vas faire quelque chose de ça? » et je pense que oui car je n’y pensais pas mais ça a l’air d’avoir de bons retours donc j’ouvrirais peut-être une galerie d’exposition ou quelque chose.

Anecdote à propos de sa fille

Steve Harvey : Hé bien ça serait vraiment rafraichissant. Vous avez une fille de six ans.

Joy Lenz: Oui c’est ça.

Steve Harvey : Est-ce qu’elle vous fait penser à vous quand vous étiez petite?

Joy Lenz: Oui vraiment. Elle est vraiment drôle et bizarre. Elle est très têtue. Elle a décidé de… Oh oui. C’est Maria et c’est Haas. On a été dans un café pour jouer aux échecs. Oh mon dieu. j’ai une histoire drôle sur elle. Elle a une petite bible pour le couché du soir et chaque chapitre reprend les 10 commandements donc on les lit et elle arrive à « adultère ». Et elle me dit, elle lit maintenant, « adultère… qu’est-ce que ça veut dire maman? Ça veut dire que tu ne peux pas être méchant ou irrespectueux envers les adultes c’est ça? ». Oui c’est exactement ce que ça veut dire.

Steve Harvey : Tu as visé juste petite dame.

« Joy Lenz donne son avis sur sa co-star de ‘Grey’s Anatomy’ Ellen Pompeo qui a gagné sa place en tant que femme la mieux payée »

Steve Harvey : Il a été récemment annoncé que Ellen Pompeo est la femme la mieux payée à la télévision avec 20 millions.

Joy Lenz: J’adore cet article.

Steve Harvey : Qu’est-ce que vous pensez que cela représente pour les femmes maintenant quand elles iront à la table des négociations?

Joy Lenz: J’adore cet article. Il était tellement fort et vraiment à l’état brut et réel. Je pense que c’est génial. Je pense que ça ouvre vraiment de nouvelles portes pour que les femmes puissent dire « Attendez une minute. Je sais quelle est ma valeur. Je vais me battre pour ça. ». Et c’est un pas en plus vers la direction que nous devons prendre maintenant. Donc je pense que c’est fantastique. Je suis très heureuse qu’elle ai fait ça.

Steve Harvey : On parle de la femme la plus puissante à Hollywood qui se fait 20 millions. Et qu’est-ce que ça signifie pour les femmes qui vont négocier? Je pense que ça va arriver de plus en plus. Encore plus dans ce climat car je pense que les gens commencent à voir comment les femmes ont été traitées et c’est injuste donc si ça s’est produit, que s’est-il produit d’autre?

Joy Lenz: C’est vrai.

Steve Harvey : Et je pense que enlever une couche après l’autre va améliorer beaucoup de choses.

Joy Lenz: Oui. Je pense que c’est vrai. Je pense que pendant très longtemps on ne savait pas combien nos partenaires masculins touchaient et on ne savait pas que nous pouvions demander ce que nous pensions valoir. Vous savez on a tellement envie d’être bon camarade, terrifiées d’être cataloguées comme « difficiles » et vous savez on s’excusait et on se mettait en retrait. J’ai rencontré quelques acteurs difficiles mais ce sont des hommes et des femmes. En fait, la plupart du temps, ce sont des hommes.

Steve Harvey : La plupart du temps ce sont des hommes.

Joy Lenz: Oui, d’après ma propre expérience donc je pense que c’est génial et que c’est vraiment important et Ellen c’est une boule d’énergie. J’ai travaillé avec elle brièvement sur la série quand j’étais dans GREY’S ANATOMY. Elle est très chaleureuse. Elle a des idées géniales et elle est très intelligente. Elle mérite absolument chaque centime qu’elle gagne.

« Joy Lenz révèle la déchirante raison pour laquelle on lui a demandé d’apparaître dans ‘Grey’s Anatomy' »

Steve Harvey : Votre histoire a fait beaucoup parlé parmi les fans. Qu’est-ce qui vous a fait accepté ce rôle?

Joy Lenz: J’ai reçu un appel de Krista Vernoff qui est la scénariste-productrice de GREY’S ANATOMY et qui est quelqu’un avec qui j’ai travaillé auparavant. Et c’est une amie. Elle connaissait un peu mon histoire personnelle. J’ai été dans une relation abusive auparavant. Je n’ai pas été maltraitée physiquement mais c’était violent émotionnellement, psychologiquement, mentalement et spirituellement de plusieurs façons. Et elle a dit « on aborde une histoire de violence domestique dans la série et je sais que tu connais ce personnage et je sais que tu peux le faire et je veux que tu partages ton expérience à travers ce personnage avec les téléspectateurs et que tu nous aide à mettre ça en lumière ce problème car j’ai regardé le site national contre la violence domestique et les statistiques montrent qu’il y a une personne sur 20 qui sont maltraitées physiquement et dans des relations abusives et c’est bouleversant pour moi. Et pour moi ce qui a été très important à propos de la façon dont ils ont raconté cette histoire c’est que Jenny ne représente pas ce que vous vous imaginez quand vous imaginez une femme… Si vous n’avez jamais été dans une relation abusive vous imaginez qu’une femme qui est maltraitée est en quelque sorte effacée, vous savez, silencieuse et qu’elle ne se défend pas elle-même. Et le fait est que, ce que j’ai apprécie à propos de ce rôle, Jenny est une scientifique. C’est une femme brillante, qui a réussi. Elle est sûre d’elle. Elle est charismatique. Et puis vous pouvez être toutes ces choses et être quand même bloquée dans une situation parce que vous ne savez pas que vous êtes maltraitée. Vous avez été éduquée, vous êtes tellement habituée à cette idée toxique de la masculinité que les garçons sont des garçons ou, vous savez, qu’il a juste perdu son sang-froid. Et de pouvoir partagé ça comme ça avec un public qui peut voir une femme très intelligente, brillante et charismatique être maltraitée, j’espère que les gens s’identifieront à ça et peut-être que certaines femmes dans la société s’identifieront à cette situation et que même sans le savoir elles y trouveront un soulagement dans cette autre personne face à laquelle ils pourront se dire « Oh mon dieu je pense que c’est moi » et qu’elles y trouveront un moyen de commencer à en sortir. C’était interminable. J’espère que c’était compréhensible.

Steve Harvey : Oh non non non. Vous devez en parler comme ça. C’est la seule façon de comprendre. Vous devez en parler comme ça.

Vidéos & photos des coulisses de l’émission

Retrouvez les captures d’écran de cette émission dans la galerie.